mercredi 7 septembre 2016

Dark Shadows

Histoire : En 1760, la famille Collins émigre de Liverpool pour s'installer dans le Nouveau Monde, dans une région du Maine où elle fonde la ville de Collinsport et crée une industrie de pêche florissante.
En l'année 1775, Angélique Bouchard, la servante de Barnabas Collins, en tombe amoureuse. Mais il repousse ses avances, et par vengeance, Angélique tue ses parents. Plus tard, Barnabas décide d'épouser Josette, la jeune fille qu'il aime. Angélique, furieuse, utilise ses pouvoirs de sorcière pour le transformer en vampire, provoquer le suicide de Josette et retourner la ville contre lui. Barnabas se retrouve enfermé dans un cercueil enchaîné et enterré dans la forêt.
Deux siècles plus tard, Barnabas est accidentellement libéré de sa tombe par des ouvriers. Étant toujours un vampire, il est contraint de boire leur sang. Il retrouve sa demeure, Collinwood : autrefois splendide et symbole de la richesse incarnée, le château est tombé en ruine. Barnabas apprend ensuite par Willie Loomis, le servant de la maison, qu'il s'est réveillé en 1972.
Barnabas rencontre Elizabeth Collins Stoddard, la matriarche de la maison ; sa fille Carolyn, âgée de 15 ans, rebelle et amatrice de rock ; le frère d'Elizabeth, Roger Collins et son fils David, âgé de dix ans. Barnabas rencontre également le docteur Julia Hoffman, une psychiatre alcoolique employée chez les Collins qui s'occupe du traitement de David, ainsi que la mystérieuse Victoria Winters, la nouvelle gouvernante de David qui ressemble trait pour trait à Josette. Barnabas, au départ perdu dans ce monde totalement différent de celui dans lequel il a vécu, choisit de se réintégrer en commençant par renflouer l'entreprise Collins.
Mais Angelique (appelée maintenant Angie) vit toujours et, apprenant que Barnabas est revenu, compte provoquer une vendetta contre la famille Collins si Barnabas se refuse à elle une fois de plus.

Cela faisait un moment que je n'avais pas vu un film de Tim Burton, vu que les derniers m'ont déçus, mais je me suis dis pourquoi pas pour celui ci. Je reste mitigé sur ce film, mais j'ai étais quand même bien surprise.

Les personnages.
Carolyn Stoddard : interprétée par Chloë Grace Moretz. Jeune fille détestable tout le long du film. Un sale caractère, elle aime personne, et à la fin on découvre pourquoi. Tout ça parce qu'elle est une louve garou. Cela semble justifiée son caractère, alors que non. Elle n'est pas appréciable une seule seconde, alors que dans ses autres films que j'avais vu avec elle, elle était si mignonne.
Le docteur Julia Hoffman : interprétée par Helena Bonham Carter. Tim Burton a remis sa femme dans un de ses films, mais pourquoi pas. Son personnage de docteur va découvrir la vérité sur Barnabas, et elle va vouloir devenir un vampire tout comme lui pour garder sa beauté éternelle. Sinon, elle passe son temps à boire, c'est un personnage qu'on oublie très vite.
Roger Collins : interprété par Jonny Lee Miller. Le père du jeune David, qui a perdu sa femme. Un personnage tellement transparent qu'il disparaît très vite dans le film. Barnabas lui demande s'il veut de l'argent ou s'occuper de son fils plutôt que de courir les femmes. Il choisit l'argent, et vu le peu qu'il fait dans le film, ça dérange pas.
Angélique « Angie » Bouchard : interprétée par Eva Green. LE personnage le plus détestable de tout le film. Elle en fait des tonnes à chaque apparition à l'écran, et même sa mort qui aurait pu nous rendre triste m'a rien fait du tout. Au contraire, j'étais même contente qu'elle y passe enfin vu que son personnage est lourd du début à la fin.
Barnabas Collins : interprété par Johnny Deep. D'habitude j'ai un peu de mal avec lui, vu qu'il a l'habitude de donné un côté plus que féminin avec ses personnages, en faisant de grand geste, mais au contraire je l'ai trouvé très touchant dans ce film. Il a pour une fois réussit à donner une vraie vie à son personnage.
Victoria Winters/Maggie Evans/Josette du Pres : interprétée par Bella Heathcote. Cette jeune demoiselle vient pour s'occuper du petit David, et bien vite elle va rentrer dans son jeu quand il dit voir sa mère morte partout. Finalement on se rend compte qu'elle aussi voyait les fantômes quand elle était petite, et elle va tomber amoureuse de Barnabas. Leur histoire d'amour est mignonne, mais ce personnage est très fade, plat, et vu le peu qu'on la voit, on l'oublie bien vite elle aussi.
Willie Loomis : interprété par Jackie Earle Haley. Le valet du domaine, il s'occupe de tout, et il devient l'esclave personnel de Barnabas. Son personnage est amusant, même si on ne le voit pas beaucoup, mais ça fait toujours plaisir de revoir un tel acteur, même s'il aurait mérité mieux comme rôle.
Elizabeth Collins Stoddard : interprétée par Michelle Pfeiffer. Toujours aussi belle, aussi magnifique dans un rôle qui lui va bien. J'ai bien aimé son personnage qui protège sa famille. Elle est vraiment impliquée dans son rôle, même si petit à petit, son rôle à moins d'importance à l'arrivée de Barnabas.
David Collins : interprété par Gully McGrath. Il voit le fantôme de sa mère dans le manoir, mais personne ne le croit sauf la nouvelle nounou. Il est mignon, mais comme la plupart des autres personnages, il a très peu d'importance dans le récit.

Au final, les personnages sont plutôt pas mal, sauf certains qui tapent très vite sur les nerfs.
Pour l'histoire, assez classique du vampire qui arrive à une époque qu'il ne connait pas, et qui doit tout apprendre, sans oublié la jolie demoiselle vierge pour qui il va tombé amoureux. Celui qui m'a le plus surprit, c'est Johnny Deep, son personnage est attachant, à se demander si le film ne repose pas entièrement sur ses épaules vu la performance des autres
Je ne dirais pas que c'est un chef d'oeuvre mais il n'est pas pourrit pour autant mais vous pouvez le regarder si vous ne savez pas quoi faire pendant une soirée entre potes. Mais si vous passez à côté, c'est pas une grande perte non plus.

mardi 6 septembre 2016

Les Trois Freres Le Retour

Histoire : Des années après leurs mésaventures et le décès de leur mère, les frères Latour sont à nouveau réunis par la défunte. Chacun est à une étape difficile de sa vie : Bernard est un comédien raté, Didier se fait passer pour un professeur de philosophie alors qu'il vend des jouets sexuels par correspondance et Pascal vit aux crochets d'une riche cougar, Moss. Accompagnés de Sarah, la fille de Bernard, ils vont vivre des rencontres surprenantes tandis que de nouveaux problèmes vont les affecter.

Que dire sur ce film ? J'ai vu qu'il y avait pas mal de critiques sur ce film, et je dois bien avouer que je comprend pourquoi maintenant.
Déjà, ce film n'est pas drôle. Pour moi, c'est juste un recopié du premier, vu qu'il leur arrive la même chose que dans le premier. Bernard, pense toujours être un super comédien alors qu'il est nul. Didier, a épousé une femme pour l'argent qu'elle touchera à la mort de sa mère bourré de frics, et Pascal fait semblant de mener une vie de riche alors qu'il se tape une vieille bourrée d'argent pour subvenir à ses besoins.
Par la suite, comme dans le premier, ils vont tout perdre, ils vont touchés à la drogue, un enfant apparaît comme par magie dans leur vie, alors qu'au final on découvre qu'aucun n'est le père, mais à la toute fin, on découvre que si finalement vu que la fille a la même marque qu'eux sur le derrière.

Quand on découvre Sarah, on dirait une gentille petite fille de bonne famille, mais bien vite elle se transforme en racaille des cités, elle parle vulgairement, elle les traite comme des moins que rien, sans oublier toute la panoplie sur les cités, avec les armes, les trafics de drogue, les mecs qui draguent comme des lourds.

Tout ce film est un ramassis de clichés en tout genre, avec blagues racistes, qui faisait peut être rire il y a vingt ans mais plus maintenant. Ces blagues ont été utilisés tellement de fois, qu'on fait semblant de sourire pour faire plaisir.

Mickael, le fils prodigue, qui revient juste pour toucher un petit salaire à mon avis. Il a mentit depuis toujours à sa future femme, en leur disant qu'il avait des parents super riches, et bien sur ils doivent se déguiser pour faire bonne figure mais ça dégénère bien vite. Tout le monde se tape dessus, vu que le beau père est un raciste comme dans le premier film, où le beau père de Didier en était un, et là c'est celui de Mickael. Il voulait faire bonne impression, se mettre les beau parents dans la poche mais on ne voit même pas d'amour dans son couple. Sa fiancée fume tout le long du repas, lui parle à peine, on dirait une endive, un pot de fleur pendant toute la scène. Et bien sur, quand madame demande à ce qu'il fasse quelque chose pour séparer tout ce monde qui se bat, elle lui met une gifle parce qu'il lui a dit de se taire. Il réagit enfin, au bout de tout ce temps qu'elle n'est pas faite pour elle.

Bref, je ne vais pas tout vous raconter, mais j'ai trouvé ce film vulgaire, pas drôle, et au final on en a un peu marre de tout ce qu'il leur arrive, on veut juste arriver à la fin pour passer à autre chose. Même à la fin, quand on se dit qu'enfin ils vont être tranquilles, qu'ils vont enfin avoir une belle vie, ben non. On découvre que finalement ils ont 3 demi soeurs, comme eux, avec une fille black dans le lot, pour bien montrer la diversité, et ils doivent tout partager avec elles.

J'avais lu plein de mauvaises critiques, je ne voulais pas penser que les Inconnus avaient pu raté un de leur film, pas des gens qui ont bercés mon enfance, qui m'ont fait rire mais en fait si, ce film est un ratage complet, une vraie déception.

Je vous donne quand même la bande annonce, si vous voulez la voir, mais je ne vous conseil pas ce film, allez voir autre chose plutôt.