mercredi 28 décembre 2016

A Date in the Park

Afficher l'image d'origine
A Date in the Park est un point & click gratuit dans laquelle vous serez plongé dans une aventure mystérieuse. En arrivant dans un parc par une belle journée ensoleillée, vous vous rendez rapidement compte qu'il y a quelque chose de bizarre dans l'air. Une histoire pleine de suspens dans une atmosphère angoissante qui mettra votre sang-froid à l'épreuve.
Afficher l'image d'origine
Nous sommes donc ce jeune homme, qui vient au parc pour revoir la jeune demoiselle pour laquelle il a craqué lors d'une soirée. Il se retrouve donc devant, et il attend, avant de rentrer à l'intérieur, où il y aurait des jeux de pistes pour retrouver la jeune demoiselle, sauf que ça va vite tourné à l'horreur.
Afficher l'image d'origine
Autant le dire, le graphisme est laid, mais pourtant on suit quand même cette aventure, avec une fin prévisible. Pour ma part, ça l'était en suivant l'histoire, mais j'avoue que ce jeu est facile à faire pour les chasseurs de succès. C'est pas le jeu du siècle, mais ça reste une bonne surprise.
Succès obtenus : 9/9

samedi 5 novembre 2016

"Brothers : A Tale Of Two Sons"

Afficher l'image d'origine
Deux frères doivent surmonter des obstacles et résoudre des énigmes en travaillant ensemble afin d'atteindre un objectif final : trouver un arbre dont la sève permettra de soigner leur père.
Le gameplay est original, avec deux personnages que le joueur dirige à l'aide des deux sticks de la manette (ou bien les touches du clavier). Les deux frères ont chacun leurs capacités d'interaction avec le monde environnant.
Au début, c'est un peu bizarre de faire les deux personnages en même temps, de devoir se concentrer sur le petit frère ou le grand, de le faire aller dans la bonne direction, mais au fur et à mesure, on finit par s'y faire.
Afficher l'image d'origine
C'est une histoire triste, prenante, on a envie d'aller jusqu'au bout pour savoir la fin. Il faut savoir qu'il n'y a aucuns dialogues, pas de paroles, rien. Mais pourtant, on arrive à ressentir des sentiments, on est avec ses deux enfants, seuls et apeurés, et surement détestés par tout le village vu qu'ils ont l'air de vouloir leur mettre des bâtons dans les roues à chaque fois qu'ils font quelque chose.
Mais ce jeu est vraiment très touchant, pour ça que je l'ai fais sur steam mais aussi sur x-box360 et ps3.
Succès obtenus : 12/12

"Antenna"

Afficher l'image d'origine
Antenna est un jeu gratuit sur steam.
L'histoire, est celle d'une petite machine qui tente d'entrer en contact avec d'autres mondes pour tromper sa solitude. Pour ce faire, elle va œuvrer à la mise en place de plusieurs antennes dans l'espoir de capter un signal.
Le joueur guide un robot araignée muet et sans nom dans des environnements sombres entourer de verdure et de choses métalliques. 
Personnellement, j'ai trouvé ce jeu très pénible à faire. Déjà, pour trouver les signaux, vous passez un temps fou à régler les boutons avec votre souris, et il faut que ça soit au millième prêt, sinon ça ne marche pas. Le jeu a une ambiance sombre, comme j'aime dans certains jeux, mais là je me suis ennuyée, et j'ai du chercher les solutions pour le finir au plus vite. Je ne le recommande pas, même si sur steam il a de bonnes notes, mais je ne suis pas de l'avis des autres, j'ai pas aimé ce jeu.
Succès obtenus : 5/5

"Akaneiro : Demon Hunters"

Afficher l'image d'origine
Hack'n'Slash développé par les chinois de chez Spicy Horse ainsi que par le génialissime American McGee à qui nous devons déjà Alice : Madness Returns. Pour marquer son retour parmi la monde des vivants, Akaneiro se paye aujourd'hui le luxe de se retrouver sur la plateforme de téléchargement Steam.

Pour ceux du fond n'ayant pas suivi l'histoire, Akaneiro : Demon Hunters est un Hack'n'Slash se déroulant dans un Japon féodal mettant en scène tous les esprits que nous pouvons découvrir dans le folklore du pays du soleil levant. Vous pouvez donc désormais passer par Steam pour y jouer en échange de 9,99€. Bien évidemment, à ce prix-là vous récupérerez en échange 30$ dans la monnaie du jeu permettant d'acheter des objets uniques ainsi que d'autres babioles.
J'ai trouvé ce petit jeu dans les jeux gratuits sur Steam. Il est donc possible d'y jouer sans avoir à payé autant, même si vous n'aurez pas accès au dollar dans le jeu, mais ils ne servent pas à grand chose. Certes, vous pouvez vous payer de belles armes, des animaux de compagnies mais vous pouvez vous en passez aussi.
Vous avez le choix entre 3 classes différentes, dont le guerrier, le mage ou le voleur, comme dans chaque jeu de ce genre. On vous donnez une mission, et vous devez aller faire ce qu'on vous demande. Vous revenez à chaque fois au village pour acheter de l'équipement, des animaux qui vous accompagne pendant un nombre limité de temps. A chaque fois que vous débloquez un animal, et que vous payez pour l'avoir, vous débloquez un succès. Les autres succès, ce sont simplement les missions à faire en mode facile. Vous pouvez faire les missions en mode facile, normal ou difficile, en sachant que vous n'aurez aucun succès pour la difficulté. J'en ai faites quelques unes pour avoir plus d'expériences au début du jeu.
Afficher l'image d'origine
Personnellement, j'ai bien aimé, c'était assez sympa à faire. Pourtant, j'avais vu plein de mauvaises critiques, disant que le jeu était vieillot, que les actions n'étaient pas faite dès qu'on appuyait sur la touche, sauf que j'ai pas eu ce genre de problème. Puis, pour ma part, le jeu me faisait penser à de vieux dessins japonais, une petite touche qui me plongeait encore plus dans ce jeu. Une belle petite découverte pour ma part.
Afficher l'image d'origine
Succès obtenus : 41/41

"A Bird Story"

Afficher l'image d'origine
A Bird Story est un jeu indépendant d'aventure, sur un récit se déroulant entre souvenirs, rêves, et imagination.
A Bird Story est un jeu simple, court et irréel à propos d'un garçon et d'un oiseau avec une aile brisée.
Afficher l'image d'origine
Ce jeu n'a qu'un seul succès sur steam, donc très facile à avoir, il faut simplement faire le jeu, suivre le récit tranquillement. Pas besoin de vous prendre la tête, vous n'avez qu'un seul chemin à prendre à chaque fois, donc pas de raison de vous perdre. Le jeu est assez court, il se finit en moins d'une heure, mais il n'y a pas besoin de plus pour raconter une telle amitié.
Afficher l'image d'origine
C'est un jeu très mignon, j'ai beaucoup aimé en tout cas. Le petit ne rencontre pas beaucoup de gens dans l'histoire, il n'y a pas de dialogue, mais ce n'est pas important, on comprend très bien se qu'il se passe à l'écran. A prendre s'il est en promotion sur steam, parce que même si c'est une belle histoire, le jeu n'est pas long du tout.
Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine
Succès Obtenu : 1/1

mercredi 2 novembre 2016

"Rescue Bear Operation"
















Coucou tout le monde
Voilà un petit jeu que j'ai découvert sur la plateforme steam. Si vous ne savez pas ce que c'est, je vous propose de lire ici.
Alors, de quoi parle ce jeu ?
Rescue Bear Operation, c'est un niveau, pour tout les âges, un jeu gratuit en accès anticipé. Vous devez sauver les animaux de la forêt, et éteindre les incendies.
Le jeu n'est pas difficile en prendre en main, mais il faut une manette de jeu. Au clavier, ce n'est pas possible. J'ai essayé, je n'ai rien pu faire, vu que je n'es pas accès au menu pour prendre notre sceau pour éteindre le feu ou notre chariot pour transporter les animaux jusque dans la tente de sauvetage. Il y a une pelle, mais j'avoue ne pas avoir trouvé à quoi ça sert.
Afficher l'image d'origine
Votre personnage est un ours, que vous pouvez personnalisé en récupérant, des glands. Oui, oui, des glands pour pouvoir vous payer un nouveau pantalon, une nouvelle chemise, voir même pour changer la tente en château de princesse.
Afficher l'image d'origine
J'avoue, un petit jeu gratuit, sans prise de tête, c'est sympa. Mais, il y a quand même des DLC, qui eut sont payant. J'avoue, ils ne servent pas à grand chose puisqu'ils rajoutent des vêtements, ou une forme de tente. Pour un jeu qu'on ne paie pas, prendre des DLC juste pour ça, ça ne donne pas envie. Après, rien ne vous oblige à les prendre, vu que c'est pas utile pour le jeu. Mais à ce que j'ai compris, la moitié de l'argent qu'ils touchent est reversé par la suite à des œuvres caritatives, et je pense en faveur des animaux.
Afficher l'image d'origine
C'est un petit jeu sympa, sans prétention, et vous n'avez pas besoin de réfléchir pour faire le jeu. Si vous êtes fatigués, que vous n'avez pas la tête à faire un grand jeu avec énigmes ou autres, celui ci est fait pour vous alors.
Il y a 12 succès Steam, pour ceux qui voudraient tous les avoir, et il n'y a rien de compliqué pour les obtenir. Vous devez récupérer des glands, avec différents paliers (100, 250, 500, 1000, 2500 et 5000), et vous devez faire un nombre définis de partie (10, 50, 100, 250, 1000 et 2500).
Récupérer des glands, se revélent plus facile, surtout si vous éteignez les incendies, vous gagnez plus de points.
Un petit jeu sympa, un peu répétitif à la longue, mais sans prise de tête.
Afficher l'image d'origine
Succès obtenus : 5/12

dimanche 30 octobre 2016

"Green Lantern"

Coucou les filles
Quand on s'ennuie, on a tendance à regarder la télévision. Que sa soit pour regarder un programme qui nous plait, ou bien pour regarder le premier truc qui passe, et que j'appelle "Bruit de fond". Et bien, vu que je reste à la maison, et qu'une fois mon ménage finit, j'ai plus rien à faire, je met un film que je suis comme je peux, vu qu'à côté je fais d'autres choses. Voici quelques films que j'ai regardé, qui ont eut de mauvaises critiques, voir que des avis négatifs, mais au final ça été une bonne surprise pour moi. Je vais vous les faire découvrir au fil du temps, parce qu'il faut me laisser le temps d'écrire mes critiques. On va déjà commencer avec un héros DC Comics.
Afficher l'image d'origine
Dans un univers aussi vaste que mystérieux, une force aussi petite que puissante est en place depuis des siècles : des protecteurs de la paix et de la justice appelés Green Lantern Corps, une confrérie de guerriers qui a juré de maintenir l’ordre intergalactique, et dont chaque membre porte un anneau lui conférant des super-pouvoirs. Mais quand un ennemi du nom de Parallax menace de rompre l’équilibre entre les forces de l’univers, leur destin et celui de la Terre repose sur leur dernière recrue, le premier humain jamais choisi : Hal Jordan.
Hal est un pilote d’essai talentueux et imprudent, mais les Green Lanterns ont un peu de respect pour les humains, qui n’ont jamais exploité les pouvoirs infinis de l’anneau auparavant. Hal est clairement la pièce manquante du puzzle et il possède, en plus de sa détermination et de sa volonté, une chose qu’aucun des autres membres n’a jamais eu : son humanité. Soutenu par son amour d’enfance, le pilote Carol Ferris, Hal doit rapidement maîtriser ses nouveaux pouvoirs et vaincre ses peur, pour prouver qu’il n’est pas que la clé pour vaincre Parallax… mais peut-être le plus grand Green Lantern de tous les temps.
Finalement, ce film est pas mal. Je ne dirais pas que c'est un chef d'oeuvre, mais au moins Ryan Reynolds fait tout son possible pour qu'on est envie d'aller jusqu'à la fin. Même si on a le droit à l'histoire d'amour entre un homme et une femme qui pouvaient pas se blairer mais qui finissent ensemble, ou bien les méchants atypiques, stéréotypés, mais j'ai trouvé que c'était un film intéressant. A voir au moins une fois pour se faire son opinion.

"Jessica Jones"

Afficher l'image d'origine
Synopsis : La super-héroïne Jessica Jones s'est reconvertie en détective privé. Hantée un événement traumatisant de son passé, elle se cache à New York et se contente de sordides affaires adultère. Une nouvelle enquête va faire resurgir de vieux démons...
Avis : j'étais sceptique avant de la voir, vu que je ne connais pas du tout cette héroïne, du coup je ne savais pas à quoi m'attendre. La série n'est pas horrible, mais je ne pense pas regarder la deuxième saison, vu que le personnage de Jessica Jones est insupportable. Elle est censé être la personne qu'on apprécie le plus, vu que c'est elle le personnage principal, mais non, c'est juste pas possible. Elle est détestable du début, jusqu'à la fin.
Afficher l'image d'origine
Le seul personnage vraiment intéressant pour moi c'est le méchant, incarné par Danny Tennant, qui a été le Doctor Who pour ceux qui connaissent la série. Dans ce rôle de méchant qui peut manipuler tout le monde, il est juste génial, il n'y a pas d'autres mots pour le décrire. On voit qu'il s'est éclaté à faire ce perso, et il a des moments horribles où il manipule les gens pour qu'ils se tuent, mais il a aussi des moments de purs rigolades, et c'est pour lui que j'ai regardé la première saison jusqu'au bout.
Jessica_Jones_14425118419079
Les autres personnages, ils ne sont pas intéressants. On a une avocate, qui est en train de divorcé de sa femme, et qui couche en même avec sa secrétaire, gros cliché de base. On a la meilleure amie de Jessica, qui est une super star de la radio, qui vit dans un appartement transformé en véritable bunker. On découvre pour la première fois Luke Cage qui a maintenant sa propre série, et qui va rester un moment avec Jessica, et même s'il se montre gentil avec elle, elle s'en fiche. Elle utilise tout le monde, se met des gens à dos, mais elle s'en fout complètement, tant qu'elle a ce qu'elle veut.
J'ai vu que pas mal de critiques disaient qu'on pouvait enfin voir une série avec plein de perso féminins, Girl Power quoi. Sauf que pour moi, aucun de ces perso n'est intéressant. Au début, elles paraissent gentilles, sauf Jessica (elle est odieuse dès le début), mais au fur et à mesure, elles deviennent de pire en pire comme elle. 
MARVEL'S JESSICA JONES
Exemple : sa meilleure amie. Je la trouvais géniale, elle montrait le côté gentil de la série, mais au fur et à mesure, elle devient comme Jessica, elle envoie bouler les gens qui veuillent l'aider.
Personnellement, je pense regarder le premier épisode de la saison 2, pour voir si ça a changé, mais si c'est pas le cas, je ne continuerais pas cette série. Pour moi, le perso principal peut être méchant, détestable, comme Dr House, mais il reste attachant quand même, mais pas Jessica Jones.
A vous de vous faire votre avis, mais si je pouvais vous donner un conseil, allez regarder une autre série plutôt.
Vous avez déjà vu cette série ? Vous en avez pensé quoi ?

samedi 29 octobre 2016

"Ceux qui se cachent"

Coucou les filles
J'ai enfin terminé mon livre, et je vais vous dire ce que j'en pense du coup.
Histoire : Lorsqu'elle s'installe avec sa fille dans la petite ville d'Huntington en Virginie, Penny Conley semble au comble du bonheur. 
Elle a vite trouvé une charmante maison adossée à la forêt et un travail passionnant au bureau du célèbre archéologue Simon Van Etton dont la nièce Diana est devenue son amie. 
Deux amies inséparables même si Penny semble parfois étrange, même si elle ne dit rien de son passé et même si des ombres masculines franchissent parfois, à la nuit tombée, le seuil de sa porte... 
Jusqu'à ce qu'un soir une terrible explosion dévaste la petite maison. Alors que Penny agonise, Diana veut comprendre. Qui pourrait haïr Penny à ce point ? 
Très rapidement je me suis attaché aux personnages. Ils sont bien écrit, très intéressants, et j'ai aimé suivre cette histoire jusqu'à la fin, qui m'a beaucoup surprise je dois bien l'avouer. Au fur et à mesure, je pensais à une personne qui avait pu faire tout ça, mais arrivé à la fin, tout est tellement bien fait que j'ai été surprise par la découverte de la vérité.
Il y a bien sur une petite histoire d'amour qui se forme au fil du livre, mais je trouve cela bien amené, et pas forcé. Je trouve même ce début d'histoire d'amour très mignonne, ainsi que la deuxième. Parce que oui, il y a deux histoires d'amour qui se forment autour de ce tragique accident, mais ils ne se sautent pas dessus dès le début, à part un bisous, il n'y a pas de scène érotique, rien de pervers, et je trouve que cela change de certains livres de maintenant.
Donc pour ma part, j'ai adore, et si vous avez l'occasion de le trouver, n'hésitez pas !

mardi 18 octobre 2016

Carver

Carver
Deux frères, Pete et Bryan, décident de fêter le départ de Pete pour l'Université. Ils se donnent rendez-vous avec leurs amis Rachel et Zack à Halcyon Ridge, une ville du sud isolée dans les bois. Tous les quatre prévoient de passer quelques jours de camping. Bientôt, ils sont sollicités par un habitant local pour l'aider à nettoyer une cabane dans les bois, avec une petite rénumération à la clé. Les quatre amis acceptent avec réticence. Tout en s'acquittant de la tâche ils découvrent un film en 8MM, qu'ils vont regarder en cachette. Le film dépeint des scènes de violence dont les amis croient d'abord qu'elles sont tournées avec des trucages bon marché. Mais Bryan est le premier à comprendre que les scènes sont... réelles ... et que lui et ses amis seront les prochaines victimes.

Que dire sur ce film ? Dire qu'il serait nul, ça serait bien trop simple, mais c'est le cas pourtant.
Les personnages sont tellement insipides, qui'on se fout totalement de ce qui peut leur arriver, et encore plus quand ils meurent. On ne ressent aucunes empathies pour eux, pour ce qui leur arrive. Sans oublier de la torture gratuite, comme s'ils étaient obligés de nous en montrer autant.
On dirait que le film a été tourné dans les années 80 avec baladeur portable et appareil photo jetable à l'appuie. Mais le jeu des acteurs est tout aussi nuls, la lumière est pourrie, on voit pratiquement rien quand il fait sombre.
Je crois que le meilleur moment c'est quand une des filles écrase le tueur. Il se retrouve coincé entre deux voitures, impossible pour lui de bouger, et il meurt rapidement. Elle lui retourne son masque et on découvre que c'est un des autres qui a été tué plusieurs minutes plutôt. Le tueur arrive juste après, en disant qu'il avait bien servit comme doublure. Sauf que c'est pas possible une seconde. Le tueur est gros, alors que l'autre est mince et musclé, on voit tout de suite la différence quoi et il pense nous faire avaler ça.
Bref, à éviter.
CarverCarver

lundi 3 octobre 2016

Films tirés d'une histoire vraie !

A la fin du mois c'est Halloween, pour les personnes qui le fêtent encore, et comme il n'y a rien de mieux que de se faire peur, autant regarder un film d'horreur. Et pourquoi ne pas choisir un film inspiré de fait réels ? Voici une liste de films, si vous avez envie de préparer une belle petite fête pleine de cris, de peur, de larmes avec vos invités !
1. Massacre à la tronçonneuse (1974)
Afficher l'image d'origine
« Leatherface » est une icône des films d’horreur, et le film Massacre à la tronçonneuse est considéré comme le père du genre cinématographique. Le personnage est inspiré du célèbre tueur en série Ed Gein, qui confectionnait ses masques avec la peau de ses victimes.
2. Jeu d’enfant (Chucky) (1988)
Le script du film est vaguement inspiré d’une histoire vraie, celle d’une poupée voodoo dite vivante, « Robert the doll », laquelle appartenait à Robert Eugene Otto, un célèbre peintre Américain. L’histoire se déroule au début du 20ème siècle.
3. La colline a des yeux (1977)
Afficher l'image d'origine
Ce film est librement inspiré d’une histoire prétendument vraie qui se serait déroulée au cours du 17ème siècle en Ecosse, celle d’Alexander ‘Sawney’ Bean. Pendant 25 ans, lui et sa famille, qui vivaient dans une caverne, ont tendu des pièges à des passants malheureux afin de survivre, en les assassinant.
4. Le Silence des agneaux (1991)
Afficher l'image d'origine
Même les films de tueurs en série ont quelques éléments réels dans leur trame. Pour ce classique de l’horreur, les histoires des deux tueurs Ed Gein et Ted Bundy ont été fusionnées pour créer le terrifiant « Buffalo Bill ». Le lien entre Hannibal Lecter et l’agent Starling a été basé sur la relation entre Ted Bundy et Robert Keppel, un profileur criminel qui a passé beaucoup de temps avec Ted.
5. The Strangers (2008)
Afficher l'image d'origine
Le réalisateur du film, Bryan Bertino, a affirmé que cette histoire d’invasion de maison s’est basée sur des cambriolages réels qui ont eu lieu dans le quartier où il a grandi. En fait, il a voulu lier la fiction avec les assassinats commis par la famille Manson en 1975. On dit que le film s’inspire très fortement de Funny Games.
6. Amityville (1979)
Afficher l'image d'origine
Non seulement ce film sur une maison hantée est basé sur des faits réels survenus à la famille Lutz, mais ce fut une autre enquête menée par Ed et Lorraine Warren. Au fil des ans, le cas d’Amityville a fait un va-et-vient entre réel et fiction. La vraie histoire serait survenue entre 1974 et 1976 et se serait déroulée dans une demeure située à Amityville, à l’est de New York, aux États-Unis. Lors d’une nuit, Ronald Junior, fils aîné de la famille DeFeo, y assassina au fusil ses parents et ses frères et sœurs pendant leur sommeil. La fiction, elle, raconte qu’un an plus tard, la famille Lutz emménagea dans la maison et n’y resta seulement que vingt-huit jours.
7. L’Exorcisme d’Emily Rose (2005)
Afficher l'image d'origine
Ce film sur la possession démoniaque est une libre adaptation très américanisée de la véritable histoire de la jeune allemande Anneliese Michel, âgée de 16 ans. Elle est supposée avoir été possédée par le diable en 1968, mais ce n’est que 7 ans plus tard que deux prêtres catholiques romains ont effectué une série d’exorcismes sur elle. Elle succomba à la suite de cela.
8. Conjuring, les dossiers Warren (2013)
Afficher l'image d'origine
Les deux enquêteurs paranormaux dans le film de James Wan se basaient sur de véritables chasseurs de fantôme, Ed et Lorraine Warren, dans les années 1970. Lors d’une inspection de la maison de la famille Perron à Rhode Island, ils ont affirmé que la maison était hantée par une sorcière maléfique nommée Bethsabée Sheran. Heureusement, la poupée Annabelle n’était, elle, pas réelle.
9. La Prophétie des ombres (2002)
Afficher l'image d'origine
Cette histoire d’un journaliste qui enquête sur de mystérieux phénomènes, et notamment d’une mystérieuse créature appelée Mothman à Point Pleasant, en Virginie-Occidentale fut d’abord l’objet d’un livre de l’auteur John Keel. Le livre est basé sur les enquêtes personnelles de Keel ainsi que des récits de témoins oculaires résidents de la région.
10. Open Water (2003)
Afficher l'image d'origine
Ce film, qui raconte l’histoire de deux plongeurs qui se perdent en mer, est basé sur la fin de vie de Tom et Eileen Lonergan. Ce couple d’américains mariés plongeait dans la Grande Barrière de Corail le 25 janvier 1998, lorsqu’ils furent oubliés dans l’eau par le bateau appartenant à une société de plongée australienne. Cela a pris deux jours à l’entreprise de plongée pour rechercher les Lonergans, en vain : ils n’ont jamais été retrouvés.

mercredi 7 septembre 2016

Dark Shadows

Histoire : En 1760, la famille Collins émigre de Liverpool pour s'installer dans le Nouveau Monde, dans une région du Maine où elle fonde la ville de Collinsport et crée une industrie de pêche florissante.
En l'année 1775, Angélique Bouchard, la servante de Barnabas Collins, en tombe amoureuse. Mais il repousse ses avances, et par vengeance, Angélique tue ses parents. Plus tard, Barnabas décide d'épouser Josette, la jeune fille qu'il aime. Angélique, furieuse, utilise ses pouvoirs de sorcière pour le transformer en vampire, provoquer le suicide de Josette et retourner la ville contre lui. Barnabas se retrouve enfermé dans un cercueil enchaîné et enterré dans la forêt.
Deux siècles plus tard, Barnabas est accidentellement libéré de sa tombe par des ouvriers. Étant toujours un vampire, il est contraint de boire leur sang. Il retrouve sa demeure, Collinwood : autrefois splendide et symbole de la richesse incarnée, le château est tombé en ruine. Barnabas apprend ensuite par Willie Loomis, le servant de la maison, qu'il s'est réveillé en 1972.
Barnabas rencontre Elizabeth Collins Stoddard, la matriarche de la maison ; sa fille Carolyn, âgée de 15 ans, rebelle et amatrice de rock ; le frère d'Elizabeth, Roger Collins et son fils David, âgé de dix ans. Barnabas rencontre également le docteur Julia Hoffman, une psychiatre alcoolique employée chez les Collins qui s'occupe du traitement de David, ainsi que la mystérieuse Victoria Winters, la nouvelle gouvernante de David qui ressemble trait pour trait à Josette. Barnabas, au départ perdu dans ce monde totalement différent de celui dans lequel il a vécu, choisit de se réintégrer en commençant par renflouer l'entreprise Collins.
Mais Angelique (appelée maintenant Angie) vit toujours et, apprenant que Barnabas est revenu, compte provoquer une vendetta contre la famille Collins si Barnabas se refuse à elle une fois de plus.

Cela faisait un moment que je n'avais pas vu un film de Tim Burton, vu que les derniers m'ont déçus, mais je me suis dis pourquoi pas pour celui ci. Je reste mitigé sur ce film, mais j'ai étais quand même bien surprise.

Les personnages.
Carolyn Stoddard : interprétée par Chloë Grace Moretz. Jeune fille détestable tout le long du film. Un sale caractère, elle aime personne, et à la fin on découvre pourquoi. Tout ça parce qu'elle est une louve garou. Cela semble justifiée son caractère, alors que non. Elle n'est pas appréciable une seule seconde, alors que dans ses autres films que j'avais vu avec elle, elle était si mignonne.
Le docteur Julia Hoffman : interprétée par Helena Bonham Carter. Tim Burton a remis sa femme dans un de ses films, mais pourquoi pas. Son personnage de docteur va découvrir la vérité sur Barnabas, et elle va vouloir devenir un vampire tout comme lui pour garder sa beauté éternelle. Sinon, elle passe son temps à boire, c'est un personnage qu'on oublie très vite.
Roger Collins : interprété par Jonny Lee Miller. Le père du jeune David, qui a perdu sa femme. Un personnage tellement transparent qu'il disparaît très vite dans le film. Barnabas lui demande s'il veut de l'argent ou s'occuper de son fils plutôt que de courir les femmes. Il choisit l'argent, et vu le peu qu'il fait dans le film, ça dérange pas.
Angélique « Angie » Bouchard : interprétée par Eva Green. LE personnage le plus détestable de tout le film. Elle en fait des tonnes à chaque apparition à l'écran, et même sa mort qui aurait pu nous rendre triste m'a rien fait du tout. Au contraire, j'étais même contente qu'elle y passe enfin vu que son personnage est lourd du début à la fin.
Barnabas Collins : interprété par Johnny Deep. D'habitude j'ai un peu de mal avec lui, vu qu'il a l'habitude de donné un côté plus que féminin avec ses personnages, en faisant de grand geste, mais au contraire je l'ai trouvé très touchant dans ce film. Il a pour une fois réussit à donner une vraie vie à son personnage.
Victoria Winters/Maggie Evans/Josette du Pres : interprétée par Bella Heathcote. Cette jeune demoiselle vient pour s'occuper du petit David, et bien vite elle va rentrer dans son jeu quand il dit voir sa mère morte partout. Finalement on se rend compte qu'elle aussi voyait les fantômes quand elle était petite, et elle va tomber amoureuse de Barnabas. Leur histoire d'amour est mignonne, mais ce personnage est très fade, plat, et vu le peu qu'on la voit, on l'oublie bien vite elle aussi.
Willie Loomis : interprété par Jackie Earle Haley. Le valet du domaine, il s'occupe de tout, et il devient l'esclave personnel de Barnabas. Son personnage est amusant, même si on ne le voit pas beaucoup, mais ça fait toujours plaisir de revoir un tel acteur, même s'il aurait mérité mieux comme rôle.
Elizabeth Collins Stoddard : interprétée par Michelle Pfeiffer. Toujours aussi belle, aussi magnifique dans un rôle qui lui va bien. J'ai bien aimé son personnage qui protège sa famille. Elle est vraiment impliquée dans son rôle, même si petit à petit, son rôle à moins d'importance à l'arrivée de Barnabas.
David Collins : interprété par Gully McGrath. Il voit le fantôme de sa mère dans le manoir, mais personne ne le croit sauf la nouvelle nounou. Il est mignon, mais comme la plupart des autres personnages, il a très peu d'importance dans le récit.

Au final, les personnages sont plutôt pas mal, sauf certains qui tapent très vite sur les nerfs.
Pour l'histoire, assez classique du vampire qui arrive à une époque qu'il ne connait pas, et qui doit tout apprendre, sans oublié la jolie demoiselle vierge pour qui il va tombé amoureux. Celui qui m'a le plus surprit, c'est Johnny Deep, son personnage est attachant, à se demander si le film ne repose pas entièrement sur ses épaules vu la performance des autres
Je ne dirais pas que c'est un chef d'oeuvre mais il n'est pas pourrit pour autant mais vous pouvez le regarder si vous ne savez pas quoi faire pendant une soirée entre potes. Mais si vous passez à côté, c'est pas une grande perte non plus.

mardi 6 septembre 2016

Les Trois Freres Le Retour

Histoire : Des années après leurs mésaventures et le décès de leur mère, les frères Latour sont à nouveau réunis par la défunte. Chacun est à une étape difficile de sa vie : Bernard est un comédien raté, Didier se fait passer pour un professeur de philosophie alors qu'il vend des jouets sexuels par correspondance et Pascal vit aux crochets d'une riche cougar, Moss. Accompagnés de Sarah, la fille de Bernard, ils vont vivre des rencontres surprenantes tandis que de nouveaux problèmes vont les affecter.

Que dire sur ce film ? J'ai vu qu'il y avait pas mal de critiques sur ce film, et je dois bien avouer que je comprend pourquoi maintenant.
Déjà, ce film n'est pas drôle. Pour moi, c'est juste un recopié du premier, vu qu'il leur arrive la même chose que dans le premier. Bernard, pense toujours être un super comédien alors qu'il est nul. Didier, a épousé une femme pour l'argent qu'elle touchera à la mort de sa mère bourré de frics, et Pascal fait semblant de mener une vie de riche alors qu'il se tape une vieille bourrée d'argent pour subvenir à ses besoins.
Par la suite, comme dans le premier, ils vont tout perdre, ils vont touchés à la drogue, un enfant apparaît comme par magie dans leur vie, alors qu'au final on découvre qu'aucun n'est le père, mais à la toute fin, on découvre que si finalement vu que la fille a la même marque qu'eux sur le derrière.

Quand on découvre Sarah, on dirait une gentille petite fille de bonne famille, mais bien vite elle se transforme en racaille des cités, elle parle vulgairement, elle les traite comme des moins que rien, sans oublier toute la panoplie sur les cités, avec les armes, les trafics de drogue, les mecs qui draguent comme des lourds.

Tout ce film est un ramassis de clichés en tout genre, avec blagues racistes, qui faisait peut être rire il y a vingt ans mais plus maintenant. Ces blagues ont été utilisés tellement de fois, qu'on fait semblant de sourire pour faire plaisir.

Mickael, le fils prodigue, qui revient juste pour toucher un petit salaire à mon avis. Il a mentit depuis toujours à sa future femme, en leur disant qu'il avait des parents super riches, et bien sur ils doivent se déguiser pour faire bonne figure mais ça dégénère bien vite. Tout le monde se tape dessus, vu que le beau père est un raciste comme dans le premier film, où le beau père de Didier en était un, et là c'est celui de Mickael. Il voulait faire bonne impression, se mettre les beau parents dans la poche mais on ne voit même pas d'amour dans son couple. Sa fiancée fume tout le long du repas, lui parle à peine, on dirait une endive, un pot de fleur pendant toute la scène. Et bien sur, quand madame demande à ce qu'il fasse quelque chose pour séparer tout ce monde qui se bat, elle lui met une gifle parce qu'il lui a dit de se taire. Il réagit enfin, au bout de tout ce temps qu'elle n'est pas faite pour elle.

Bref, je ne vais pas tout vous raconter, mais j'ai trouvé ce film vulgaire, pas drôle, et au final on en a un peu marre de tout ce qu'il leur arrive, on veut juste arriver à la fin pour passer à autre chose. Même à la fin, quand on se dit qu'enfin ils vont être tranquilles, qu'ils vont enfin avoir une belle vie, ben non. On découvre que finalement ils ont 3 demi soeurs, comme eux, avec une fille black dans le lot, pour bien montrer la diversité, et ils doivent tout partager avec elles.

J'avais lu plein de mauvaises critiques, je ne voulais pas penser que les Inconnus avaient pu raté un de leur film, pas des gens qui ont bercés mon enfance, qui m'ont fait rire mais en fait si, ce film est un ratage complet, une vraie déception.

Je vous donne quand même la bande annonce, si vous voulez la voir, mais je ne vous conseil pas ce film, allez voir autre chose plutôt.