mercredi 10 septembre 2014

Flatout ultimate carnage

Histoire : FlatOut Ultimate Carnage sur Xbox 360 vous propose de vous adonner à des courses folles et spectaculaires. De nombreux modes de jeu sont disponibles (contre-la-montre, courses carnage, beat the bomb, cascades, derby deathmatch, etc) ainsi qu'un mode multijoueur. Détruisez les bolides de vos adversaires pour sortir vainqueur de tous les challenges proposés.

Que dire sur un tel jeu ? Ben rien, à part qu'il est nul de chez nul.
Déjà, commençons par le début. On doit courir contre d'autres champions et les battre. Jusqu'à là, rien d'extraordinaire pour un tel jeu. Sauf que si on prend l'histoire des personnages, on voit bien que les créateurs de ce jeu ne se sont pas cassés la tête plus que ça.
On a tout les stéréotypes possible : la bimbo, la rebelle, la pseudo gothique, le beau gosse, le black, la latino, l'asiatique,..... Chaque histoire est plus pathétique qu'autre chose.
A chaque fois on peut lire qu'ils ne sont pas intéressés par la victoire, mais pourtant ils sont les premiers à vous envoyés dans le décor. Ils sont tous agressifs, et ils ne manquent pas une occasion de vous faire sortir de la route. Par contre, si vous vous essayez de le faire, vous finissez dans le fossé.
Les courses sont longues, il faut les refaire des dizaine de fois pour être premier parce qu'ils ne vous laissent aucunes chances. Le personnage de Lei Bing est le pire. Elle sera toujours première dès le début, elle ne rentre dans aucuns obstacles, ne se crash jamais, elle a toujours du boost, et vous devez recommencer encore et encore pour avoir la chance de la battre. En fait, si elle arrive à se crasher, faites tout pour gagner, vous n'aurez pas d'autres chances.
Les circuits, même si certains sont durs, d'autres restent simples. Les seuls de vraiment pénibles sont ceux dans la nature. Il y a du bois qui traîne, des bulldozers, des pneus, des cabanes, et bien sûr vous percutez tout ça, et vous perdez un temps fou pour revenir. Ceux en ville sont un peu plus simple, mais il faut pouvoir arriver jusqu'à la ligne d'arrivée en premier. Parce que les autres ne vous laissent pas une minute de répit, et vous finissez toujours par percuter un rocher, une boite en carton, une poubelle, et tout ça vous envoie dans le décor. Et oui, le moindre petit obstacle sur votre route vous fait finir dans le fossé. Même un carton, le truc tout mou, vous fait faire des tonneaux sur la route, le truc le moins crédible du monde.
En dehors du mode flatout, celui où vous faites les courses, il y a d'autres modes, mais là on rêve la première fois qu'on les voit. Vous devez faire des jeux de bowling, de la natation,... tout ça avec votre voiture. Vous la laissez prendre de la vitesse et vous éjectez votre pilote pour allez le plus loin possible, marquer le plus de points et donc battre tout les autres. Je ne sais pas si le but était de nous amuser entre deux courses, mais ce n'est pas drôle. C'est pénible, impossible à faire, et on a pas envie d'y faire.
On n'est pas très jeux de voiture, mais il est clair que celui ci il finira par prendre la poussière ou par être vendu une fois qu'on l'aura finit. Je le déconseille vraiment à ceux qui aiment les jeux de voiture, préféré lui un petit "Burnout Revenge", 100 fois meilleurs que celui ci.